“La spontanéité du dao dans l’instant zen”

Le jeudi 24 septembre notre ami Francis Kretz, coach professionnel, expert en mixité du féminin masculin dans le management, nous parlera de :

“La spontanéité du dao dans l’instant zen”

“Comment allier la philosophie de vie ou la sagesse du dao après Laozi et celles du zen après Dōgen ?
Le bouddhisme zen est issu du rapprochement entre le bouddhisme indien et le taoïsme en Chine : bouddhisme chan, puis zen au Japon.
Similitudes et différences seront présentées. Leurs synergies seront sollicitées pour les conjuguer.
L’instant présent zen est instant sur la voie du dao, voie de la spontanéité. Il s’agira de jouer au quotidien zen et dao comme en yin yang.”

De 17 h 30 à 19 h 30 au 1er étage du P’tit Bistrot, 6-8 rue Saint-Martin, Paris 4ar. Métro : Hôtel de Ville.

Conditions de participation : 7 euros de consommation

+ Droit d’entrée à la conférence : 10 euros ; gratuit pour les membres du Cercle Renan.

en raison des conditions sanitaires, le masque est exigé.

Francis Kretz

Coach professionnel, expert en mixité du féminin masculin dans le management, ancien cadre dirigeant, l’intervenant se dit ‘zennien’ et ‘dao-tien’, connaisseur de ces sagesses et de leurs pratiques de méditation. Il est conférencier sur ces sujets et sur les résonances entre la physique moderne et les représentations du monde du bouddhisme et du taoïsme.

Il est auteur de livres de haïkus et de trois livres de pédagogie poétique sur le haïku lui-même et sur les philosophies de vie du zen et du dao :

« haïkus de la pleine lune », « musique de zen en zen » et « musique de yin en yang », aux Éditions Unicité.

le Cercle Ernest Renan reçoit Christine Pedotti

 Christine Pedotti, directrice de la rédaction de Témoignage Chrétien, fera  une conférence ayant pour thème ” l’Eglise catholique depuis Vatican II “,

le jeudi 10 septembre de 17 h 30 à 19 h 30 au 1er étage du P’tit Bistrot, 6-8 rue Saint-Martin, Paris 4ar., métro : Hôtel de Ville.

Conditions de participation : 7 euros de consommation

+ Droit d’entrée à la conférence : 10 euros ; gratuit pour les membres du Cercle Renan.

en raison des conditions sanitaires, le masque est exigé.

le Cercle Ernest Renan reçoit Marie-Françoise Baslez

Notre prochaine conférence dans le cadre du Cercle Ernest Renan aura lieu :

Le jeudi 12 mars 2020 à 17 h 30 sur le thème :

“Inscrire Jésus dans l’histoire : nouvelles approches et enjeux”

par Marie-Françoise Baslez spécialiste de l’histoire grecque et de l’Antiquité juive et chrétienne, professeur émérite à l’université Paris IV-Sorbonne

De 17 h 30 à 19 h au 1er étage du P’tit Bistrot, 6-8 rue Saint-Martin, Paris 4arrdt.,

métro : Hôtel de Ville.

Conditions de participation : 7 euros de consommation

+ Droit d’entrée à la conférence : 10 euros ; gratuit pour les membres du Cercle Renan.

Possibilité d’un dîner convivial sur place à 19 h 30.

Bien cordialement.

Thérèse Ghembaza
Secrétaire du Cercle Ernest Renan

 

le CER reçoit Yves Bomati sur le thème du zoroastrisme

 

Notre prochaine conférence dans le cadre du Cercle Ernest Renan aura lieu :

Le jeudi 27 février 2020 à 17 h 30
par Yves BOMATI sur “Le Zoroastrisme”

De 17 h 30 à 19 h au 1er étage du P’tit Bistrot, 6-8 rue Saint-Martin, Paris 4ar., métro : Hôtel de Ville.

Conditions de participation : 7 euros de consommation

+ Droit d’entrée à la conférence : 10 euros ; gratuit pour les membres du Cercle Renan.

Possibilité d’un dîner convivial sur place à 19 h 30.

Jeudi 9 janvier 2020 Olivier Le Cour Grandmaison nous parlera d’Ernest Renan et l’Islam

“Ernest Renan et l’Islam :
Impact d’Ernest Renan sur son époque et la nôtre”

Comme habituellement de 17 h 30 à 19 h30 au 1er étage du P’tit Bistrot, 6-8 rue Saint-Martin, Paris 4arr., métro : Hôtel de Ville.

Conditions de participation : 7 euros de consommation

+ Droit d’entrée à la conférence : 10 euros ; gratuit pour les membres du Cercle Renan.

Possibilité d’un dîner convivial sur place.

à l’occasion de la sortie de son livre :
« Ennemis mortels »
Représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale

Pour mieux comprendre la place singulière de l’islam aujourd’hui en France, cet ouvrage étudie les représentations de cette religion et des musulmans élaborées de la fin du XIXe siècle jusqu’à la guerre d’Algérie par les élites académiques, scientifiques, littéraires et politiques.
S’appuyant sur des sources diverses, parfois ignorées ou négligées, Olivier Le Cour Grandmaison analyse la façon dont ces élites ont, pendant des décennies, conçu et diffusé un portrait pour le moins sombre des colonisés musulmans. Pendant qu’Ernest Renan, par exemple, soutient que l’islam « n’a été que nuisible », Guy de Maupassant se passionne pour la sexualité prétendument débridée et « contre nature » de ses adeptes.
Conçues par des personnalités souvent célèbres, diffusées par des institutions prestigieuses, ces représentations sont rapidement incluses dans de multiples ouvrages de vulgarisation. Jugé rétif au progrès, le « musulman » est décrit comme un danger protéiforme et existentiel qui menace les bonnes mœurs, la sécurité sanitaire, celle des biens et des personnes, l’avenir de la nation et de la civilisation occidentale.
Ces représentations éclairent également les « politiques musulmanes » mises en œuvre par la France. Enfin, comme le montre l’auteur, ce passé affecte toujours notre présent et alimente les obsessions islamophobes de beaucoup de nos contemporains.